RECREATION NEWS 4

Comment participer au Réseau Mondial de Prière du Pape ? (AP) Clarification du Document 1 et 3  – n°61115

Différentes modalités de participation, chacun appliquera celle qui l’aide davantage selon ce qu’il cherche et souhaite :

La modalité la plus courante.

 

Toute personne, groupe paroissial ou mouvement qui prie pour les intentions de prière du Pape fait partie de ce Réseau. Tous ceux qui veulent prendre part à ce Réseau Mondial sont invités le premier vendredi de chaque mois, Journée mondiale de prière pour les intentions du Pape, à s’unir dans la prière. En particulier autour de l’Eucharistie, ils se rendent disponibles pour vivre selon le style de Jésus, et unis à son Cœur ils se mobilisent pour les grands défis de l’humanité et de la mission de l’Eglise pendant le mois.

Modalité plus engagée avec un plus grand sentiment d’appartenance.

Fondement – Suivre le “Chemin du cœur”, chemin qui nous transforme pour être apôtres par la prière dans la vie quotidienne. Ce sont 9 pas pour vivre profondément unis au Cœur de Jésus, au service de sa mission. Ce chemin est proposé à tous ceux qui souhaitent participer plus activement au Réseau de Prière du Pape (à travers des retraites, sessions, conversations les neufs premiers vendredis du mois, etc.) en s’appuyant sur les clefs pour la mission qu’il donne chaque mois à travers les intentions de prière.

1 – Engagement personnel –

Vivre les trois moments de prière avec Jésus. La finalité c’est de vivre dans une plus grande intimité avec Jésus pendant la journée et de prendre davantage conscience de la dimension apostolique qu’implique sa vocation de baptisé. Les trois moments de prière sont marqués par l’offrande de notre vie, au commencement de la journée, la prière pour les intentions de l’Eglise, et la méditation de la Parole de Dieu, ainsi que par la relecture de sa journée, afin d’être docile à l’Esprit Saint. L’essentiel de cette seconde modalité consiste à trouver les moyens, chemins, façons de collaborer à la mission de l’Eglise, tels qu’ils sont exprimés dans les intentions ou défis de l’humanité que nous confie le Pape. [Cf. A)

 

2 – Engagement communautaire –

Participer à une communauté du Réseau Mondial du Prière du Pape. Ces communautés, non seulement prient et vivent une attitude de disponibilité intérieure à la mission, mais elles cherchent également une façon de répondre, chaque mois, aux défis de l’humanité et de la mission de l’Eglise, exprimés dans les intentions. De plus elles soutiennent, là où elle existe, notre branche jeune, le Mouvement Eucharistique des Jeunes (MEJ), ou la Pastorale des jeunes. Ces communautés sont engagées dans les diocèses, au service de la mission pastorale de l’Eglise locale. [Cf. A]


Que voulons-nous dire lorsque nous disons que ces communautés cherchent la manière de répondre aux défis de l’humanité et de la mission de l’Eglise, qui sont comme des clés pour vivre la mission ?

Ces communautés vivent de manière concrète le service de la mission. Par exemple lorsque l’Eglise invite à prier et à se mobiliser pour le travail des jeunes (intention universelle de septembre 2015), nous pouvons nous demander : Y a-t-il une association dans notre quartier, notre ville, qui s’occupe des jeunes en recherche d’emploi ? Comment pouvons-nous informer sur l’action de cette association, la contacter pour qu’elle sache que le Pape et l’Eglise prient pour sa mission auprès des jeunes, qu’elle est importante et que nous les remercions pour tout ce qu’ils font pour les jeunes en recherche d’emploi ? Et dans la paroisse, comment aidons-nous les catéchistes, comment soutenons-nous leur vie spirituelle, comme nous y invite l’intention pour l’évangélisation en septembre ?

Dans de nombreux pays continuent à exister des groupes de l’Apostolat de la Prière, de structure diocésaine, avec les pratiques spirituelles et dévotionnelles qui font partie de la tradition de l’AP. Ils offrent également leur journée au Christ et prient pour les intentions du Pape. Aujourd’hui, dans l’esprit de la recréation et d’un plus grand engagement ecclésial, ces groupes sont invités à entrer dans un dynamisme apostolique au niveau personnel et communautaire, selon les propositions faites par l’Equipe Nationale de leur pays et avec l’aide de leurs Directeurs Diocésains. [Cf. A]

[A] Consécration comme Apôtres de la prière. Ceux qui souhaitent approfondir leur engagement au service du Réseau de Prière du Pape, sont invités à consacrer leur vie au Cœur de Jésus. Cela fait d’eux des Apôtres au service des communautés du Réseau, du Bureau national, de la mission de l’Eglise, et donc de l’Eglise locale.

  • Théologie de la Communication : pour comprendre le logo

Contemplation de l’Incarnation

1 – Le logo s’accorde avec “la contemplation de l’Incarnation” dans les Exercices Spirituels de Saint Ignace. « Voir les personnes, les unes et les autres ; premièrement celles qui sont sur la face de la terre, si différentes, aussi bien par leurs vêtements que par leur visage : les uns blancs et les autres noirs, les uns en paix et les autres en guerre, les uns pleurant et les autres riant, les uns en bonne santé et les autres malades, les uns naissant et les autres mourant, etc. » (n° 106) Dieu (la Trinité) contemple le monde, et pour sauver l’humanité, décide de s’incarner. « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique pour que tout homme qui croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle ». (Jean 3, 16-17).  La décision de Dieu appelle (convoque) notre propre décision. Le monde représente le Réseau mondial de prière et son attention aux défis de l’humanité et de la mission de l’Eglise.

Le Cœur de Jésus

2 – En 1986, Saint Jean-Paul II confirma la Compagnie de Jésus dans sa mission de diffusion de la spiritualité du Cœur de Jésus, ainsi que les moyens choisis par celle-ci au service de l’Apostolat de la Prière (AP). Celui qui expérimente cette relation profonde avec Jésus, au plus près de son Cœur, désire accomplir sa mission face aux défis de ce monde.  C’est donc ce chemin du cœur qui conduit à se rendre disponible à la mission de Jésus dans la vie quotidienne.

La mission de l’Eglise

3 – L’Apostolat de la Prière est le Réseau Officiel de Prière du Pape. Ce dernier, en qualité d’évêque de Rome, Eglise qui préside dans la charité toutes les Eglises, jouit d’une perspective universelle des besoins du monde. Comme il est écrit dans Gaudium et spes – Concile Vatican II : « Les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de notre temps, surtout de tous les pauvres et de ceux qui souffrent, sont à aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ. Il n’y a rien de vraiment humain qui ne trouve un écho dans son cœur ». Sur le logo, le cœur dessiné au centre des continents et des pays, représente l’engagement auprès des réalités ecclésiales locales.

 

“Comme individus, nous avons aussi la tentation de l’indifférence. Nous sommes saturés d’informations et d’images qui narrent la souffrance humaine et, en même temps, nous sentons toute notre incapacité à intervenir. Que pouvons-nous faire pour ne pas nous laisser absorber par cette spirale d’horreur  et d’impuissance ? En premier lieu, nous pouvons prier en communion avec l’Eglise terrestre et céleste. N’oublions pas la puissance de la prière de tant de personnes ». (François, message de Carême n°3) « Quand l’Eglise terrestre prie, s’instaure une communion de services et bienfaits réciproques qui arrivent devant Dieu. Avec les saints, qui trouvèrent leur plénitude en Dieu, nous prenons part à la communion au sein de laquelle l’amour peut vaincre l’indifférence ». (ibid n°2) – François

 International Office

Télécharger doc

Laisser un commentaire