“Gardons bien le principe : celui qui s’ouvre à l’extérieur, ne doit pas moins s’ouvrir à l’intérieur, c’est-à-dire s’ouvrir au Christ. Si quelqu’un doit aller plus loin dans la prise en charge de besoins humains, il mènera un dialogue plus intime avec le Christ. Si quelqu’un veut arriver à être contemplatif dans l’action, il s’efforcera de rencontrer dans l’intensification de cette action l’urgence d’une contemplation plus profonde” (P. Pedro Arrupe s.j., 1977).

Voir aussi “Le Chemin du Cœur”, l’itinéraire de formation du Réseau Mondial de Prière du Pape.

– Le Réseau mondial de prière du Pape, une participation à la dynamique du Cœur de Jésus

– Lettre sur Le Chemin du Cœur